16 Chansons, 1 heure 2 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Après John Adams, Ludovico Einaudi, Arvo Pärt et Philip Glass, Angèle Dubeau et La Pietà poursuivent leur cycle de portraits de compositeurs vivants avec Max Richter. Connu pour ses trames musicales de films, comme Shutter Island, il se distingue par son style post-minimaliste très onirique, agrémentant ses orchestrations ondoyantes de textures ou pulsations électroniques à la subtile évanescence. Le traitement des cordes de La Pietà apporte du relief et de la texture à sa musique tout en demeurant dans un registre détendu et introspectif.

NOTES DES ÉDITEURS

Après John Adams, Ludovico Einaudi, Arvo Pärt et Philip Glass, Angèle Dubeau et La Pietà poursuivent leur cycle de portraits de compositeurs vivants avec Max Richter. Connu pour ses trames musicales de films, comme Shutter Island, il se distingue par son style post-minimaliste très onirique, agrémentant ses orchestrations ondoyantes de textures ou pulsations électroniques à la subtile évanescence. Le traitement des cordes de La Pietà apporte du relief et de la texture à sa musique tout en demeurant dans un registre détendu et introspectif.

TITRE DURÉE

Chansons

Albums