11 Chansons, 39 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Fanny Bloom s’est visiblement amusée avec ses anciens acolytes de La Patère Rose, Thomas Hébert et Julien Harbec, tous deux désormais dans Valaire. L’électropop de Liqueur n’est que lumière, joie et bonheur, malgré des textes plus sombres et profonds que ne le laisse croire la musique. Ceux-ci nous font d’ailleurs voyager en nature, entre tempête, lucioles, étangs et étoiles éternelles. Avec ses contretemps, ses percussions qui nous transportent direction sud et des effets de voix dans l’air du temps, l’estivale « On s’aimera » rivalise d’efficacité avec les succès pop actuels. Quant à « Lily », elle réitère le talent de l’artiste pour les troublantes pièces piano-voix. Un album rafraîchissant, et délicieusement enivrant.

Masterisé pour iTunes

NOTES DES ÉDITEURS

Fanny Bloom s’est visiblement amusée avec ses anciens acolytes de La Patère Rose, Thomas Hébert et Julien Harbec, tous deux désormais dans Valaire. L’électropop de Liqueur n’est que lumière, joie et bonheur, malgré des textes plus sombres et profonds que ne le laisse croire la musique. Ceux-ci nous font d’ailleurs voyager en nature, entre tempête, lucioles, étangs et étoiles éternelles. Avec ses contretemps, ses percussions qui nous transportent direction sud et des effets de voix dans l’air du temps, l’estivale « On s’aimera » rivalise d’efficacité avec les succès pop actuels. Quant à « Lily », elle réitère le talent de l’artiste pour les troublantes pièces piano-voix. Un album rafraîchissant, et délicieusement enivrant.

Masterisé pour iTunes
TITRE DURÉE

Notes et avis

4.1 sur 5
13 notes
13 notes
LA SLY

fRESH

fRESH

Mr.Guindon from Montreal

De mieux en mieux

Fanny Bloom a trouvé sa signature et sa finition s'améliore entre chaque nouveauté. Elle n'a rien à envier à personne. Cet album est mon coup de coeur franco de l"hiver. BRAVO

Carl P.

Une belle réussite

« Petit Bois » ouvre ce nouvel opus avec un bruitage tapis, une voix doucereuse et une mélodie intimiste. Fanny Bloom aborde quelques sujets dans une atmosphère intimiste (voire lounge) et c’est la pièce « Lily » qui en est le chef d’œuvre. L’interprète y chante avec émotion le deuil maternel de son copain accompagnée d’un piano et d’une basse. Les arrangements sont convaincants et on ne peut faire autrement que de ravaler nos propres larmes.

« On s’aimera » et « Nos cœurs » sont les titres les plus accrocheurs de cette collection, suivis de près par « Queue leu leu », pièce à l’instrumentalisation un peu moins convenue, mais tout aussi efficace. Je n’ai pas cependant pas gardé « Château fort » et « Juré Craché » dont j’aurais fait l’économie. Un bel exemple de ce que la culture québécoise fait de mieux en ce moment.

Plus de titres par Fanny Bloom

Chansons

Albums