24 Morceaux, 1 heure 18 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

À 33 ans, le pianiste Simon Ghraichy offre ici un autoportrait très personnel, explorant sa psyché à travers un choix d’œuvres variées. De l’énigmatique Humoreske de Schumann à l’Allegretto de la Symphonie n° 7 de Beethoven, cette collection introspective questionne angoisses et sentiment du temps qui passe. Des pièces de Charles-Valentin Alkan et Ariel Ramírez l’aident ainsi à exorciser sa phobie de l’eau, quand le « Time Lapse » de Michael Nyman évoque sa fascination pour les sabliers. Éclectisme, fantaisie et profondeur animent également son interprétation.

NOTES DES ÉDITEURS

À 33 ans, le pianiste Simon Ghraichy offre ici un autoportrait très personnel, explorant sa psyché à travers un choix d’œuvres variées. De l’énigmatique Humoreske de Schumann à l’Allegretto de la Symphonie n° 7 de Beethoven, cette collection introspective questionne angoisses et sentiment du temps qui passe. Des pièces de Charles-Valentin Alkan et Ariel Ramírez l’aident ainsi à exorciser sa phobie de l’eau, quand le « Time Lapse » de Michael Nyman évoque sa fascination pour les sabliers. Éclectisme, fantaisie et profondeur animent également son interprétation.

TITRE DURÉE