iTunes

Ouverture de l’iTunes Store en cours…Si iTunes ne s’ouvre pas, cliquez sur l’icône de l’application iTunes dans votre Dock Mac ou sur votre bureau Windows.Progress Indicator
Ouverture de l’iBooks Store.Si iBooks ne s’ouvre pas, cliquez sur l’app iBooks dans votre Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

iTunes est introuvable sur votre ordinateur. Pour écouter des extraits et acheter des morceaux de « After the Disco » par Broken Bells, téléchargez iTunes.

Vous avez déjà iTunes ? Cliquez sur « J’ai déjà iTunes » pour l’ouvrir dès maintenant.

I Have iTunes Téléchargement gratuit
iTunes pour Mac et PC

After the Disco

Ouvrez iTunes pour écouter des extraits, acheter et télécharger de la musique.

Avis sur l’album

At times, Broken Bells' self-titled debut was so hazy that it felt like it was about to dissipate in a cloud of wry West Coast melancholy, but on After the Disco, James Mercer and Brian Burton give that atmosphere a little more form. Building on previous highlights like "The Ghost Inside" and "The High Road," the pair dive deeper into their synth pop, new wave, and disco fascinations to soundtrack songs that, as the album title suggests, are filled with comedowns and disappointments. Former single and standout track "Holding on for Life" uses its slow-motion disco beat and eerie keyboards to underscore the emptiness lurking in lyrics like "what a lovely day to be lonely," cultivating a mood that falls somewhere between desperate and glamorous. As always in Broken Bells' world, there's a fine line between bittersweet and bummed out; while these aren't the easiest moods to make appealing, Burton and Mercer succeed when they bring some energy to the proceedings. "Medicine" bolsters its contemplative sighs with spiky, percussive pop that recalls Gotye, while "No Matter What You're Told" gives some brassy bite to its blasé cynicism. Here and on songs like "Lazy Wonderland," which sells the merits of watching the wheels go round and round with some alluring major-minor chord changes, After the Disco is a much more organic and satisfying blend of Mercer and Burton's respective strengths than Broken Bells was. [An LP version was also released.]

Avis des utilisateurs

Excellent retour

J’attendais avec impatience le nouvel album de James Mercer et de de Danger Mouse, il m’ont emmenée plus loin que je ne l’aurais imaginé. Particulière préférence pour « The Changing Lights » (Ps: À découvrir le concert à emporter de la blogothèque)

POP POP POP

Un très beau second album de Brohen bells, toujours en balance sur des influences 80's claires sans pour autant s'astreindre à ce simple mantra (souvent galvaudé) le groupe distille une pop ambitieuse, extrêmement bien produite où les singles font des ravages (trio d'ouverture), Holding on for life est à ce titre fantastique, jonglant entre pro new wave, influences Bee gees et pont Beatlesien. Ce titre résume bien l'audace et la facilité des deux compères qui n'ont comme autre ambition que de nous entertainer et de nous émouvoir. C'est réussi.

Bon retour

Toujours aussi lyrique mais plus orienté new âge l'album s'écoute avec grand plaisir.

Biographie

Formé(s) : 2008 à Los Angeles, CA

Genre : Alternative

Années d’activité : '00s, '10s

Projet initié dès 2004 à la faveur de la rencontre entre deux personnalités majeures de la scène alternative et indie pop, Broken Bells est un duo composé de James Mercer, auteur-compositeur-interprète et leader de The Shins, et du producteur Brian Burton, alias Danger Mouse, réputé pour la versatilité de ses travaux, des Black Keys à Beck en passant par MF Doom et Gnarls Barkley. Ce n'est pourtant qu'en 2010 que le premier album éponyme des deux musiciens voit le jour, accueilli par une critique...
Biographie complète
After the Disco, Broken Bells
Afficher sur iTunes

Note

Les icônes

Ses contemporains