12 Morceaux, 50 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Auréolé d'orchestrations acoustiques vaporeuses, c'est un Francis Cabrel satirique ou croyant que révèle In Extremis. Inspiré par un blues épuré, cet album témoigne de son dévouement total à la musique. Pendant sept ans, il écrit, défait et reformule pour arriver au texte juste. Souvent crépusculaires, ses jeux de mots et métaphores renferment toujours quelques lueurs d'espoir qui crépitent au coin d'une toile musicale en clair-obscur. Se délestant de sa pudeur, l'artiste nous livre ici une série de textes salvateurs et un folk généreux, bercé par son besoin d'échange.

NOTES DES ÉDITEURS

Auréolé d'orchestrations acoustiques vaporeuses, c'est un Francis Cabrel satirique ou croyant que révèle In Extremis. Inspiré par un blues épuré, cet album témoigne de son dévouement total à la musique. Pendant sept ans, il écrit, défait et reformule pour arriver au texte juste. Souvent crépusculaires, ses jeux de mots et métaphores renferment toujours quelques lueurs d'espoir qui crépitent au coin d'une toile musicale en clair-obscur. Se délestant de sa pudeur, l'artiste nous livre ici une série de textes salvateurs et un folk généreux, bercé par son besoin d'échange.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Francis Cabrel

Vous aimerez peut-être aussi