iTunes

Ouverture de l’iTunes Store en cours…Si iTunes ne s’ouvre pas, cliquez sur l’icône de l’application iTunes dans votre Dock Mac ou sur votre bureau Windows.Progress Indicator
Ouverture de l’iBooks Store.Si iBooks ne s’ouvre pas, cliquez sur l’app iBooks dans votre Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

iTunes est introuvable sur votre ordinateur. Pour écouter des extraits et acheter des morceaux de « Bankrupt! » par Phoenix, téléchargez iTunes.

Vous avez déjà iTunes ? Cliquez sur « J’ai déjà iTunes » pour l’ouvrir dès maintenant.

I Have iTunes Téléchargement gratuit
iTunes pour Mac et PC

Bankrupt!

Ouvrez iTunes pour écouter des extraits, acheter et télécharger de la musique.

L’avis d’iTunes

Quatre ans après le succès triomphal de Wolfgang Amadeus Phoenix, Phoenix fait son grand retour. Pour succéder à cet album encensé par la critique et récompensé aux Grammy Awards, le groupe nous a préparé un ensemble varié de notes de synthé entêtantes et d’accroches enflammées. Bankrupt! est un album propre et net, aux nombreuses touches de synth-pop. Avec ses accroches au synthé et ses mélodies ensorcelantes, Phoenix reste fidèle au style qui l’avait propulsé sur le devant de la scène en 2009, papillonnant entre différents tempos et thèmes, comme l’illustrent le relaxant « Chloroform » et le très rythmé « Entertainment ». Les instruments variés et la voix fabuleuse de Thomas Mars sont au service de mélodies pétillantes qui rendent l’album accessible, tout en renfermant une profondeur qui ne se dévoile qu’au fil des écoutes.

Avis des utilisateurs

Défi relevé haut la main

Le niveau de l'album précédent était tel que faire ne serais-ce qu'aussi bien pour celui-ci était un défi immense.
Et pourtant il est largement relevé !!!!
Les mélodies sont là, le rythme est envoutant, la musique et la voix sont exceptionnels, en bref le rêve des fans, notre rêve est exhaussé ! L'album est tout simplement excellent et toutes les musiques sont superbes avec chacune son identité propre et son rythme qui colle à la peau.
Je l'écoute en boucle à la maison, vivement qu'il sorte pour pouvoir l'acheter et l'écouter partout…
PS pouvoir écouter l'album avant sa sortie est tout simplement magique. Merci Phoenix et merci iTunes.
Je veux plus de dates de concert à Paris !!!!

That's Entertainment!!!

Nombreux et nombreuses auront déjà entendu ou vu le superbe clip d'"Entertainment".

Les sonorités asiatiques sont une trouvaille amusante pour ce morceau d'ouverture puisé dans l'énergie du dragon.

“The Real Thing” suit avec maestria l’intro dynamique de l’album. Synthés grondants et morceau tout en crescendo avec de belles variations mais un poil moins rapide.
On repart de plus belle avec « SOS in Bel Air » qui continue sur ce démarrage très enlevé de « Bankrupt ».
Pour « Trying to be cool », comme le titre l’indique, la rythmique est à nouveau moins rapide avec toujours un bel équilibre de claviers et de guitare.
« Bankrupt », qui démarre comme un instrumental finit de calmer la 1ère partie et fait office de fin de 1ère face.

« Drakkar Noir », dont les puissants effluves seront un rappel pour tous ceux qui ont partagé des chambrées au collège ou au service militaire. Ce titre ouvre la face B de l’album.
Ensuite, se suivent « Chloroform, Don’t, Bourgeois et Oblique City », qui maintiennent le bon niveau de l’ensemble.

Pour chaque album, on attend les Phoenix au tournant et finalement ils déboulent de là ou on ne les attend pas.

Nouveau son, nouvelles inspirations, un renouvellement quoi, ce qui reste courageux pour nos Versaillais.
D'ailleurs en observant cet opus, les morceaux comportent des reliefs différents entre eux mais également au sein de chaque morceau. Les Phoenix font varier le contenu de leurs compositions, ce qui les rend plus intéressantes et sur une plus longue durée.

D’ailleurs les Phoenix pourraient être comparés à un gel qui agglutine leurs talents individuels. Aucun des compères ne se distingue de ce mélange, même la voix de Thomas Mars est toujours savamment mélangée avec les instruments. Au final ce gel musical fait adhérer cet album à votre lecteur mp3 et incite à une réécoute.

Comme titre d’album, le concept de Bankrupt est parfaitement l’antithèse de cette galette de plastique, qui loin de vous voler vos 10 euros, constitue plutôt un investissement pour vos tympans lors de ces belles journées et soirées de printemps.

Les Phoenix sont décidèment nés sous la bonne étoile musicale de la Fée Nixe…

Fabien Jacquot

Phoenix

Du bon, excellent Phoenix, avec eux c'est la qualité garantie.

Biographie

Formé(s) : 1995 à Paris, France

Genre : Alternative

Années d’activité : '90s, '00s, '10s

The French group Phoenix draw elements from their eclectic '80s upbringing to arrive at a satisfying blend of rock and synthesizers. Vocalist Thomas Mars, bassist Deck d'Arcy, and guitarist Christian Mazzalai were a garage band based out of Mars' house in the suburbs of Paris. Mazzalai's older brother Branco joined the band on guitar when his band Darlin' disbanded in 1995. The group got its touring start on the French bar circuit doing Hank Williams and Prince covers to drunken audiences. Two years...
Biographie complète
Bankrupt!, Phoenix
Afficher sur iTunes

Note

Ses précurseurs

Ses influences

Ses contemporains