72 Morceaux, 3 heures 54 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

John Nelson a dirigé Les Troyens plus que n’importe quel autre chef d’orchestre. En proposant l’œuvre magistrale dans son intégralité lors de deux concerts donnés à Strasbourg, il en révèle ici de nouvelles nuances. Devant un plateau composé de plus de 150 choristes, une centaine d’instrumentistes et une quinzaine de solistes, il conduit une distribution sensationnelle rejointe par la mezzo-soprano Joyce DiDonato dans le rôle de Didon. Aux côtés de Michael Spyres, le duo enchante, incarnant la passion et la tragédie dans « Nuit d’ivresse » comme le désespoir dans « Adieu fière cité ».

NOTES DES ÉDITEURS

John Nelson a dirigé Les Troyens plus que n’importe quel autre chef d’orchestre. En proposant l’œuvre magistrale dans son intégralité lors de deux concerts donnés à Strasbourg, il en révèle ici de nouvelles nuances. Devant un plateau composé de plus de 150 choristes, une centaine d’instrumentistes et une quinzaine de solistes, il conduit une distribution sensationnelle rejointe par la mezzo-soprano Joyce DiDonato dans le rôle de Didon. Aux côtés de Michael Spyres, le duo enchante, incarnant la passion et la tragédie dans « Nuit d’ivresse » comme le désespoir dans « Adieu fière cité ».

TITRE DURÉE

Plus de titres par John Nelson, Joyce DiDonato, Marie-Nicole Lemieux, Michael Spyres & Orchestre philharmonique de Strasbourg

Titres

Albums

Vidéos