12 Morceaux, 50 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Avant de tirer sa révérence en 2009, Alain Bashung sort, un an plus tôt, le très attendu Bleu pétrole. Entre espoirs et notes plus noires, l'ambiance fiévreuse de l'opus s'inspire de l'Amérique des années 30, cette Amérique aux pieds d'argile mise à mal par les luttes sociales. Essentielle chez Bashung, la guitare, tantôt électrique ou acoustique, nous plonge dans un état de rêverie latent. Gaëtan Roussel (Louise Attaque) et Gérard Manset – entre autres plumes – sont aux manettes de ce Bleu pétrole qui se verra récompensé d'une Victoire de la Musique. Une énième pour le chanteur aux lunettes noires.

NOTES DES ÉDITEURS

Avant de tirer sa révérence en 2009, Alain Bashung sort, un an plus tôt, le très attendu Bleu pétrole. Entre espoirs et notes plus noires, l'ambiance fiévreuse de l'opus s'inspire de l'Amérique des années 30, cette Amérique aux pieds d'argile mise à mal par les luttes sociales. Essentielle chez Bashung, la guitare, tantôt électrique ou acoustique, nous plonge dans un état de rêverie latent. Gaëtan Roussel (Louise Attaque) et Gérard Manset – entre autres plumes – sont aux manettes de ce Bleu pétrole qui se verra récompensé d'une Victoire de la Musique. Une énième pour le chanteur aux lunettes noires.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Alain Bashung

Vous aimerez peut-être aussi