14 Morceaux, 1 heure 12 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Écrit dans un moment d’effervescence créative, le double album Blonde on Blonde sorti en 1966 est l’un des plus libres et des plus audacieux de Bob Dylan. Le chanteur et ses musiciens prennent leurs quartiers à Nashville, pour des sessions extraordinaires en studio : « Sad-Eyed Lady of the Lowlands », titre long de 11 minutes, est ainsi enregistré d’une traite, à 4 heures du matin. Le résultat donne un chef d’œuvre de blues, entremêlé de rock, de country et de folk. Le son de l’Amérique à son apogée, avec la poésie de Dylan dédiée à l’amour et aux femmes.

NOTES DES ÉDITEURS

Écrit dans un moment d’effervescence créative, le double album Blonde on Blonde sorti en 1966 est l’un des plus libres et des plus audacieux de Bob Dylan. Le chanteur et ses musiciens prennent leurs quartiers à Nashville, pour des sessions extraordinaires en studio : « Sad-Eyed Lady of the Lowlands », titre long de 11 minutes, est ainsi enregistré d’une traite, à 4 heures du matin. Le résultat donne un chef d’œuvre de blues, entremêlé de rock, de country et de folk. Le son de l’Amérique à son apogée, avec la poésie de Dylan dédiée à l’amour et aux femmes.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Bob Dylan

Vous aimerez peut-être aussi