16 Morceaux, 45 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Qui n’a pas fredonné un jour « Clandestino » ou « Desaparecido »… Humbles chansonnettes empruntant des sonorités et rythmiques aux musiques latines, au rock et au reggae, les titres de Clandestino sont en réalité de petites bombes qui ont fait le tour du monde à la sortie de l’album en 1998. L’ancien chanteur de la Mano Negra se voit ainsi propulsé au rang de star planétaire de la chanson, imposant au passage un nouveau format hybride : la pop rock mondialisée.

NOTES DES ÉDITEURS

Qui n’a pas fredonné un jour « Clandestino » ou « Desaparecido »… Humbles chansonnettes empruntant des sonorités et rythmiques aux musiques latines, au rock et au reggae, les titres de Clandestino sont en réalité de petites bombes qui ont fait le tour du monde à la sortie de l’album en 1998. L’ancien chanteur de la Mano Negra se voit ainsi propulsé au rang de star planétaire de la chanson, imposant au passage un nouveau format hybride : la pop rock mondialisée.

TITRE DURÉE
2:29
3:47
2:38
2:02
4:37
2:57
2:21
3:07
2:21
4:04
1:30
2:55
3:00
2:21
3:09
2:28

À propos de : Manu Chao

Manu Chao contribue à lancer le mouvement alternatif de musique latino dans les années 80 -- bien qu'à l'époque, il ne porte pas encore ce nom -- et son travail par la suite ouvre une voie interculturelle dans les styles et les frontières géographiques. Le groupe de Chao, la Mano Negra, polyglotte et assurément multiculturel fortement influencé par le punk rock des Clash, est adulé en Europe et en Amérique Latine. Par la suite, il forme Radio Bemba Sound System mais démarre une carrière en solo en 1998 avec Clandestino. Suivent Proxima Estacion: Esperanza (2001), le disque live de Radio Bemba Sound System (2002), le livre-CD en français Sibérie m'était contée, et La Radiolina (2007). ~ Chris Nickson

Titres

Albums

Vidéos

D’autres utilisateurs ont aussi écouté