18 Morceaux, 57 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Pendant longtemps, Bettina Kee a joué du piano pour les autres : Alain Bashung, Micky Green ou Peter Von Poehl entre autres. Mais la Parisienne avait aussi envie de chanter. C'est en 2010 qu'elle adopte le pseudo Ornette, en hommage à Ornette Coleman et à ses racines free jazz. Dans la foulée, elle sort Crazy, un album électropop de chambre. Il comprend une collection de morceaux insouciants comme un bonbon et arty comme une performance, porté par le single du même nom, remixé parfaitement par le DJ et producteur Nôze.

NOTES DES ÉDITEURS

Pendant longtemps, Bettina Kee a joué du piano pour les autres : Alain Bashung, Micky Green ou Peter Von Poehl entre autres. Mais la Parisienne avait aussi envie de chanter. C'est en 2010 qu'elle adopte le pseudo Ornette, en hommage à Ornette Coleman et à ses racines free jazz. Dans la foulée, elle sort Crazy, un album électropop de chambre. Il comprend une collection de morceaux insouciants comme un bonbon et arty comme une performance, porté par le single du même nom, remixé parfaitement par le DJ et producteur Nôze.

TITRE DURÉE
2:10
3:04
2:55
3:07
2:22
2:45
3:05
4:35
2:17
3:05
4:06
1:58
3:40
3:31
3:52
3:14
3:27
3:49

Titres

Albums

Vidéos

D’autres utilisateurs ont aussi écouté