iTunes

Ouverture de l’iTunes Store en cours…Si iTunes ne s’ouvre pas, cliquez sur l’icône de l’application iTunes dans votre Dock Mac ou sur votre bureau Windows.Progress Indicator
Ouverture de l’iBooks Store.Si iBooks ne s’ouvre pas, cliquez sur l’app iBooks dans votre Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

iTunes est introuvable sur votre ordinateur. Pour écouter des extraits et acheter des morceaux de « Fly from Here » par Yes, téléchargez iTunes.

Vous avez déjà iTunes ? Cliquez sur « J’ai déjà iTunes » pour l’ouvrir dès maintenant.

I Have iTunes Téléchargement gratuit
iTunes pour Mac et PC

Fly from Here

Ouvrez iTunes pour écouter des extraits, acheter et télécharger de la musique.

Avis des utilisateurs

un son un peu vieillot...

C'est un peu comme Genesis sans Peter Gabriel! la voix de yes manque au son yes! Mais que ce groupe ma fait rêvé alors ne soyons pas trop severe!! Je me souviens encore du concert au Palais des sport avec steve howe et son arbre a guitare!!

Yes sans Jon...

C'est assez bizarre de reconnaître le son de ce groupe mythique sans la voix de Jon Anderson... Bref, on retrouve des airs de Drama ou Going for the one. On a l'impression que Howe, Squire et White ont voulu copier les sons et mélodies de leur jeunesse comme des papys qui veulent se replonger dans les meilleures années de leur vie. Mais, comme les autres critiques, je ne peux m'empêcher d'avoir la chair de poule quand je repense au Yes des origines, le Yes qui m'a complètement transporté pendant tant d'années (c'est peut-être moi qui vieillis...). Je m'étonne encore de pouvoir écouter Relayer (Gates of delirium !!...) ou Time and a Word avec autant de plaisir !! Alors, soyons indulgents, parce que l'album se laisse quand même écouter sans problème.

enfin !

Yes, j'ai toujours adoré, depuis leurs débuts ! Sans Jon Anderson, je me demandais ce que ça allait donner, comme beaucoup… mais du moment que Chris Squire et Steve Howe sont là…
A la première écoute, j'ai trouvé cet album de vieux (il faut le reconnaitre, nous vieillissons tous…) un peu… vieux, nostalgique, avec des sonorités de Going for the one. Un peu "simple" aussi avec de morceaux assez courts… assez proche de "Drama", un album que j'adore, plus punchy.
Mais aux écoutes suivantes, j'ai apprécié la voix du nouveau chanteur, qui ouvre à davantage de possibilités que son illustre prédécesseur à mon sens. Et maintenant je l'écoute souvent, trouvant chaque fois de nouvelles sonorités, toujours parfaitement posées… Yes n'est-il pas un groupe de magiciens ? là on a presque toute la palette de couleurs sonores, deux notes de guitare, une note de la basse magique de Squire, un fond de claviers qui transforme une atmosphère et donne une ampleur phénoménale… tout ce que Yes sait faire avec tellement de talent, un vrai travail de groupe.
Le son peut paraître vieillot, mais il aurait été mal venu qu'ils se mettent à faire un son actuel. Pour moi la magie opère toujours, un petit retour au Yes d'antan, pur et efficace. Et en plus c'est frais, optimiste. Ce qui change de l'atmosphère assez tristoune et du pessimisme ambiant des musiques qu'on entend aujourd'hui...

Biographie

Formé(s) : 1968 à Birmingham, England

Genre : Rock

Années d’activité : '60s, '70s, '80s, '90s, '00s, '10s

De loin le groupe de rock progressif ayant duré le plus longtemps et connu le plus grand succès des années 70, Yes incarne une histoire de réussite ininterrompue dans ce style de musique. Le groupe, fondé en 1968, a surmonté un changement de génération au sein de son public et le départ de ses membres les plus visibles à certains moments de son histoire, et à l’heure de tourner la page du 20e siècle, c’était le groupe de rock progressif par excellence. Lorsque ses rivaux Emerson, Lake & Palmer se...
Biographie complète