iTunes

Ouverture de l’iTunes Store en cours…Si iTunes ne s’ouvre pas, cliquez sur l’icône de l’application iTunes dans votre Dock Mac ou sur votre bureau Windows.Progress Indicator
Ouverture de l’iBooks Store.Si iBooks ne s’ouvre pas, cliquez sur l’app iBooks dans votre Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

iTunes est introuvable sur votre ordinateur. Pour écouter des extraits et acheter des morceaux de « Fly from Here » par Yes, téléchargez iTunes.

Vous avez déjà iTunes ? Cliquez sur « J’ai déjà iTunes » pour l’ouvrir dès maintenant.

I Have iTunes Téléchargement gratuit
iTunes pour Mac et PC

Fly from Here

Yes

Ouvrez iTunes pour écouter des extraits, acheter et télécharger de la musique.

Notes – iTunes

This is the first Yes studio album to feature singer Benoit David. This line-up includes bassist Chris Squire, guitarist Steve Howe, keyboardist Geoff Downes and drummer Alan White. Three tracks — “Fly from Here Pt.1 - We Can Fly,” “Fly from Here Pt. 5 - We Can Fly Reprise,” and “Hour of Need” — feature Oliver Wakeman, the son of legendary Yes-man Rick Wakeman, on additional keyboards. Trevor Horn produces. Yes music has always relied on the virtuosity of its players and the group has had enough member changes to make it important to distinguish which line-up is in service. The “Fly From Here” sequence is surprisingly subdued, considering its multi-part construction. The playing rarely reaches for the full-throttle instrumental attack associated with their ‘70s selves. Instead, the group performs mellow, reflective songs rich in melody. “The Man You Always Wanted Me to Be,” “Life On a Film Set” and “Into the Storm” are brilliant pop-influenced songs that are more reflective of the ‘80s output. “Solitaire” is a gentle acoustic piece.

Avis des utilisateurs

un son un peu vieillot...

C'est un peu comme Genesis sans Peter Gabriel! la voix de yes manque au son yes! Mais que ce groupe ma fait rêvé alors ne soyons pas trop severe!! Je me souviens encore du concert au Palais des sport avec steve howe et son arbre a guitare!!

Yes sans Jon...

C'est assez bizarre de reconnaître le son de ce groupe mythique sans la voix de Jon Anderson... Bref, on retrouve des airs de Drama ou Going for the one. On a l'impression que Howe, Squire et White ont voulu copier les sons et mélodies de leur jeunesse comme des papys qui veulent se replonger dans les meilleures années de leur vie. Mais, comme les autres critiques, je ne peux m'empêcher d'avoir la chair de poule quand je repense au Yes des origines, le Yes qui m'a complètement transporté pendant tant d'années (c'est peut-être moi qui vieillis...). Je m'étonne encore de pouvoir écouter Relayer (Gates of delirium !!...) ou Time and a Word avec autant de plaisir !! Alors, soyons indulgents, parce que l'album se laisse quand même écouter sans problème.

enfin !

Yes, j'ai toujours adoré, depuis leurs débuts ! Sans Jon Anderson, je me demandais ce que ça allait donner, comme beaucoup… mais du moment que Chris Squire et Steve Howe sont là…
A la première écoute, j'ai trouvé cet album de vieux (il faut le reconnaitre, nous vieillissons tous…) un peu… vieux, nostalgique, avec des sonorités de Going for the one. Un peu "simple" aussi avec de morceaux assez courts… assez proche de "Drama", un album que j'adore, plus punchy.
Mais aux écoutes suivantes, j'ai apprécié la voix du nouveau chanteur, qui ouvre à davantage de possibilités que son illustre prédécesseur à mon sens. Et maintenant je l'écoute souvent, trouvant chaque fois de nouvelles sonorités, toujours parfaitement posées… Yes n'est-il pas un groupe de magiciens ? là on a presque toute la palette de couleurs sonores, deux notes de guitare, une note de la basse magique de Squire, un fond de claviers qui transforme une atmosphère et donne une ampleur phénoménale… tout ce que Yes sait faire avec tellement de talent, un vrai travail de groupe.
Le son peut paraître vieillot, mais il aurait été mal venu qu'ils se mettent à faire un son actuel. Pour moi la magie opère toujours, un petit retour au Yes d'antan, pur et efficace. Et en plus c'est frais, optimiste. Ce qui change de l'atmosphère assez tristoune et du pessimisme ambiant des musiques qu'on entend aujourd'hui...

Biographie

Formé(s) : 1968 à Birmingham, England

Genre : Rock

Années d’activité : '60s, '70s, '80s, '90s, '00s, '10s

Far and away the longest lasting and the most successful of the '70s progressive rock groups, Yes proved to be one of the lingering success stories from that musical genre. The band, founded in 1968, overcame a generational shift in its audience and the departure of its most visible members at key points in its history to reach the end of the century as the definitive progressive rock band. Their audience remained huge because they had always attracted younger...
Biographie complète