iTunes

Opening the iTunes Store.If iTunes doesn’t open, click the iTunes icon in your Dock or on your Windows desktop.Progress Indicator
Opening the iBooks Store.If iBooks doesn't open, click the iBooks app in your Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

We are unable to find iTunes on your computer. To preview and buy music from Highway to Hell by AC/DC, download iTunes now.

Do you already have iTunes? Click I Have iTunes to open it now.

I Have iTunes Free Download
iTunes for Mac + PC

Highway to Hell

Open iTunes to preview, buy and download music.

iTunes Review

One of hard rock's all-time greats, Highway to Hell delivers amped-up, brittle and bluesy tracks sculpted into headbanging fine art under the precise production of Robert John "Mutt" Lange. The cleaner sound packs extra wallop into Angus Young's thunderous riffs and emphasises the rhythm section's punch. Singer Bon Scott's guttural attack on "Touch Too Much" and the title track attests to his right to wear the thorny crown of Rock God for all eternity.

Customer Reviews

Marqueur

Bonjour,

lorsque je lis que "Cet album est génial pour mettre la pêche de bon matin", je suis consterné, atterré, effaré... C'est affligeant...

La vérité est que "Highway To Hell" est un marqueur dans l'histoire du Rock. Fut-il répertorié au départ dans le "Hard-Rock". Car il fallait les voir, tous, nous dévisager comme des demeurés parce que nous avions compris - 35 ans avant tout le monde - que ce groupe australien, que ce guitariste prodigieux d'Angus Young, allaient changer la musique comme rarement.

Toute la discographie de AC/DC est un jalon de plus dans le chemin vers le Panthéon (malgré une traversée du désert dans les années 80 et un ou deux albums hélas inutiles sinon malheureux, tel "Flick of the Switch" par exemple). Highway to Hell est l'acmé de l'état de grâce de la période du si attachant et fracturé Bon Scott. Il fait partie de ces albums "parfaits", au sens ou tous les titres sont des chefs-d'oeuvres mémorables. Evidemment le grand public connaît la chanson éponyme "Highway to Hell" mais "Touch too Much", "Walk Over You" ou encore "Girls Got Rythm" sont inouïs. Inégalés. C'est ici que l'album prend aussi toute sa dimension : Angus Young - et plus encore son frère Malcolm (car c'est souvent lui, le rythmic guitar, qui est à la base de toutes les mélodies, peu de gens le savent) - sont imprégnés de Blues. AC/DC est un groupe puissant, et non pas violent. Il n'est pas frénétique. Il peut être certes rapide (extraordinaire "If You Want Blood" et "Beat Around the Bush"), mais son tempo est lourd, le plus souvent, appuyé, car tout vient et part du Rythm and Blues. Aussi la seconde partie de l'album (à l'époque de nos fabuleux vynils, il s'agissait de la face B), est dédié à cette sonorité et cette couleur : Love Hungry Man", "Shot down in flames" et "Night Prowler" méritent à eux seuls la Palme.

Rarissime sont de tels albums. Le rock en a connu. Il en existe de moins en moins cependant. Ainsi "Highway To Hell" a-t-il été classé dans les charts US parmi les 10 meilleurs disques de toute l'histoire pendant plus de 20 ans. A ce point incontournable que même la médiocrité ambiante, la logorrhée du rap, l'ineptie du dance floor ou la cacophonie des Guetta et consor n'ont pas pu l'enterrer et encore moins le faire oublier. Pas plus que les discours lénifiants et ignorants des journaleux, consacrant de façon conformiste, senpiternelle et sans acuité aucune, les Stones, U2, ou pire ColdPlay ou Muse (!!) comme les plus grands à ce jour...
Pourtant même à la disparition de Bon Scott, LA voix du groupe, AC/DC a su rebondir en alignant 2 autres chef-d'oeuvres à l'époque : "Back in Black" et "For Those About To Rock"... Tout est dit.
Quoique non : 20 ans plus tard, aujourd'hui, "Black Ice" remet le groupe au coeur de l'Acropole du Rock, après "Stiff Upper Lipp" dans toutes les mémoires ainsi que "BallBreaker" quelques années auparavant... Fa-bu-leux.

Et pour vous sentir vivant comme jamais, reportez-vous au double cd concert : "AC/DC Live" : c'est cela, la musique...

LÉGENDAIRE.

PS. : faites-vous plaisir malgré tout. Bientôt c'est Noêl. iTunes - Apple donc - vient de réaliser ici un autre accord commercial incroyable avec l'implémentation de la discographie de AC/DC dans ses listings. Aussi je ne saurais que trop vous inciter, vous inviter, à acheter le coffret complet du groupe tel que proposé, si vous ne disposez pas des albums à l'unité. Vous me remercierez en revenant ici pour ajouter alors votre commentaire élogieux...

Super

Un album tout aussi excellent ! Le dernier du regretté Bon Scott !
Highway To Hell est un formidable album pour mettre la pêche des le bon matin !

Enfiiin

Bah p*tain, il était temps qu'ils l'a mettent cette discographie.

Biography

Formed: 1973 in Sydney, Australia

Genre: Rock

Years Active: '70s, '80s, '90s, '00s, '10s

AC/DC's mammoth power chord roar became one of the most influential hard rock sounds of the '70s, and is now one of the defining sounds of rock and metal. In its own way, it was a reaction against the pompous art rock and lumbering arena rock of the early '70s. AC/DC's rock was minimalist -- no matter how huge and bludgeoning their guitar chords were, there was a clear sense of space and restraint. Combined with Bon Scott's larynx-shredding vocals, the band spawned countless imitators over the next...
Full bio
Highway to Hell, AC/DC
View in iTunes

Customer Ratings

Influencers

Influenced by this Artist

Contemporaries