16 Morceaux, 56 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Cet album est masterisé pour iTunes. Sur Kisses on the Bottom, Paul McCartney puise dans le répertoire des standards du 20e siècle, auquel il a lui même fortement contribué en tant qu’auteur et membre des Beatles. Avec les contributions d’invités comme Eric Clapton et Stevie Wonder, ainsi que de la jazz-woman Diana Krall et son orchestre, il interprète des morceaux qui ont marqué sa jeunesse et qui furent popularisés par les grands Fats Waller (« I’m Gonna Sit Right Down and Write Myself a Letter »), Nat King Cole (« It’s Only a Paper Moon ») et Frank Sinatra (« My One and Only Love »).

NOTES DES ÉDITEURS

Cet album est masterisé pour iTunes. Sur Kisses on the Bottom, Paul McCartney puise dans le répertoire des standards du 20e siècle, auquel il a lui même fortement contribué en tant qu’auteur et membre des Beatles. Avec les contributions d’invités comme Eric Clapton et Stevie Wonder, ainsi que de la jazz-woman Diana Krall et son orchestre, il interprète des morceaux qui ont marqué sa jeunesse et qui furent popularisés par les grands Fats Waller (« I’m Gonna Sit Right Down and Write Myself a Letter »), Nat King Cole (« It’s Only a Paper Moon ») et Frank Sinatra (« My One and Only Love »).

TITRE DURÉE

À propos de : Paul McCartney

De tous les anciens Beatles, Paul McCartney a eu la carrière solo la plus réussie. McCartney ne s'est jamais beaucoup attiré le respect de la critique, surtout comparé à son ancien partenaire John Lennon. Et puis il prend un chemin différent de celui qu'a choisi Lennon, décidant très vite qu'il veut constituer un groupe rock ; un peu plus d'un an après la séparation de the Beatles, McCartney forme Wings. À la fin des années 70, de nombreuses critiques acerbes sont lancées sur la composition mélodique facile de McCartney, mais cela n'a pas empêché le public d'acheter ses disques. À partir des années 90, McCartney enregistre moins souvent, et se concentre sur des projets tels que son premier enregistrement classique, un album techno, et the Beatles' Anthology. ~ Stephen Thomas Erlewine

Titres

Albums

Vidéos

D’autres utilisateurs ont aussi écouté