17 Morceaux, 1 heure 2 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Des faubourgs de la capitale française aux plages de sable fin, ce troisième album studio se lit comme un carnet de voyage. Il parle évidemment d’amour, mais aussi de rupture. Une pop langoureuse, maîtrisée, sert la mélancolie de l’artiste à renfort de compositions lumineuses, aériennes et subtilement iodées. Avec ses titres phare comme « Paris-Seychelles » ou « On attendra l’hiver », ses compositions étonnantes comme « Platini », et ses duos inattendus avec Brigitte et Micky Green, Julien Doré signe un album intimement réussi.

NOTES DES ÉDITEURS

Des faubourgs de la capitale française aux plages de sable fin, ce troisième album studio se lit comme un carnet de voyage. Il parle évidemment d’amour, mais aussi de rupture. Une pop langoureuse, maîtrisée, sert la mélancolie de l’artiste à renfort de compositions lumineuses, aériennes et subtilement iodées. Avec ses titres phare comme « Paris-Seychelles » ou « On attendra l’hiver », ses compositions étonnantes comme « Platini », et ses duos inattendus avec Brigitte et Micky Green, Julien Doré signe un album intimement réussi.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Julien Doré

Vous aimerez peut-être aussi