12 Morceaux, 44 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Sorti en 2014, le quatrième album de Kyo marque la reformation du groupe séparé pendant dix ans. Et, forcément, Benoit Poher et sa bande ne sont plus les mêmes qu'en 2004, quand l'album 300 lésions les avait portés au sommet du rock pour adolescent, version polie du grunge nirvanesque. Cet album montre tout autre chose : des expérimentations sonores inspirées par Fauve ou le Velvet Underground, un son beaucoup mieux maîtrisé et des textes plus réfléchis.

NOTES DES ÉDITEURS

Sorti en 2014, le quatrième album de Kyo marque la reformation du groupe séparé pendant dix ans. Et, forcément, Benoit Poher et sa bande ne sont plus les mêmes qu'en 2004, quand l'album 300 lésions les avait portés au sommet du rock pour adolescent, version polie du grunge nirvanesque. Cet album montre tout autre chose : des expérimentations sonores inspirées par Fauve ou le Velvet Underground, un son beaucoup mieux maîtrisé et des textes plus réfléchis.

TITRE DURÉE

À propos de : Kyo

On peut dire que 2003 est l'année de la consécration pour KYO. Le quatuor de pop française reçoit plusieurs récompenses aux NRJ Music Awards : meilleur album français, meilleure chanson, et groupe de l'année. Le deuxième album de KYO, Le Chemin, est à l'origine de ce tapage. Son titre éponyme/single principal, domine les charts en Europe toute l'année et fait de ces quatre Parisiens photogéniques des stars. Nicolas Chassagne, Benoît Poher et les frères Florian et Fabien Dubos avaient déjà fait sensation avec leur premier opus éponyme en 2000, mais c’est vraiment la pop texturée, légèrement électro de "Le chemin" qui a établi leur style, à mi chemin entre Depeche Mode et BBMak. ~ Johnny Loftus

Titres

Albums

Vidéos

D’autres utilisateurs ont aussi écouté