12 Morceaux, 32 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

« Et moi, et moi, et moi », « On nous cache tout, on nous dit rien », « La Fille du père Noël » : un nombre impressionnant de tubes surgissent de ce premier album de Jacques Dutronc, paru en 1966 sur le label Vogue. Satirique, élégant, très mélodique et habillé d’une tessiture yéyé, ce disque représente le début d’une carrière gigantesque. Le chanteur français modernise la chanson en y instillant les codes de la pop, dont il devient alors l’un des étendards.

NOTES DES ÉDITEURS

« Et moi, et moi, et moi », « On nous cache tout, on nous dit rien », « La Fille du père Noël » : un nombre impressionnant de tubes surgissent de ce premier album de Jacques Dutronc, paru en 1966 sur le label Vogue. Satirique, élégant, très mélodique et habillé d’une tessiture yéyé, ce disque représente le début d’une carrière gigantesque. Le chanteur français modernise la chanson en y instillant les codes de la pop, dont il devient alors l’un des étendards.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Jacques Dutronc

Vous aimerez peut-être aussi