iTunes

Ouverture de l’iTunes Store en cours…Si iTunes ne s’ouvre pas, cliquez sur l’icône de l’application iTunes dans votre Dock Mac ou sur votre bureau Windows.Progress Indicator
Ouverture de l’iBooks Store.Si iBooks ne s’ouvre pas, cliquez sur l’app iBooks dans votre Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

iTunes est introuvable sur votre ordinateur. Pour écouter des extraits et acheter des morceaux de « Songs of the Ungrateful Living » par Everlast, téléchargez iTunes.

Vous avez déjà iTunes ? Cliquez sur « J’ai déjà iTunes » pour l’ouvrir dès maintenant.

I Have iTunes Téléchargement gratuit
iTunes pour Mac et PC

Songs of the Ungrateful Living

Everlast

Ouvrez iTunes pour écouter des extraits, acheter et télécharger de la musique.

Avis des utilisateurs

Une pure merveille!

Du grand Schrody! Du gros son comme d'habitude et des lyrics engagés bien appuyés. Son style est vraiment unique entre
Hip Hop, RNB, Country, Rock. Classe!

Révélation, originalité, boostant, que du bon...

Un son superbe, rap, blues, folk… un mélange vraiment subtil et bien dosé.
Un album à écouter en boucle, même pour quelqu'un qui n'écoute pas de rap comme moi.
Bref, assez bluffé par cette trouvaille. (une perle audio selon moi)

Biographie

Né(e) : 18 août 1969 à Valley Stream, NY

Genre : Rock

Années d’activité : '80s, '90s, '00s, '10s

Once best known for his tenure in the rap unit House of Pain, Everlast successfully reinvented himself in 1998 with the best-selling Whitey Ford Sings the Blues, a largely acoustic, hip-hop-flavored effort in the genre-crossing mold of Beck. Born Erik Schrody, Everlast first surfaced in Los Angeles as a member of Ice-T's Rhyme Syndicate Cartel, issuing his debut album, Forever Everlasting, in 1990. When the album failed to find an audience, he formed House of Pain with Danny Boy and DJ Lethal; carving...
Biographie complète
Songs of the Ungrateful Living, Everlast
Afficher sur iTunes

Note

Précurseurs

Du même style

Ses contemporains