iTunes

Ouverture de l’iTunes Store en cours…Si iTunes ne s’ouvre pas, cliquez sur l’icône de l’application iTunes dans votre Dock Mac ou sur votre bureau Windows.Progress Indicator
Ouverture de l’iBooks Store.Si iBooks ne s’ouvre pas, cliquez sur l’app iBooks dans votre Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

iTunes est introuvable sur votre ordinateur. Pour écouter des extraits et acheter des morceaux de « Modern Vampires of the City » par Vampire Weekend, téléchargez iTunes.

Vous avez déjà iTunes ? Cliquez sur « J’ai déjà iTunes » pour l’ouvrir dès maintenant.

I Have iTunes Téléchargement gratuit
iTunes pour Mac et PC

Modern Vampires of the City

Ouvrez iTunes pour écouter des extraits, acheter et télécharger de la musique.

Avis des utilisateurs

Modern Vampires of New York City

Vampire Weekend perpètuent avec « Modern Vampires of the City » leur volonté de mettre en musique les errances de l’homme du XXIème siècle. De l’aveu même d’Ezra Koenig et Rostam Batmanglij, l’album clôt une trilogie débutée en 2008 ; il marque cependant une véritable scission avec ses deux prédécesseurs, dans le sens où il se veut plus introspectif et atmosphérique que « Vampire Weekend » et « Contra ». Les guitares lumineuses en majeur de la jeunesse insouciante laissent place au noir et blanc littéral et figuré du piano en mineur. Le paradoxe de l’album réside dans le fait que le thème essentiel, le fil conducteur de l’œuvre, est fondamentalement « anti-vampirique » : le temps qui passe. La photo de la pochette, que Rostamn Batmanglij décrit comme une vue d’un New York du passé ou du futur, reflète parfaitement cet aspect de « Modern Vampires… » : un disque en noir et blanc, pris entre l’optimisme de la jeunesse et la prise de conscience de la nature foncièrement volatile du temps. Ils parviennent à capturer ce sentiment à travers trois moments clés de l’album : « Step », « Hanna Hunt » et « Young Lion », qui sont à mon avis leurs trois plus belles chansons. « Wisdom’s a gift, but you’d trade it for youth », « You and me we got our own sense of time », « You take your time, young lion ». Musicalement, l’idée géniale de l’album est que « Young Lion» est une variation de « Step » ; les accords sont identiques, disposés différemment. « Young Lion » serait ainsi une forme de souvenir légèrement distordu d’un instant passé chéri, une entité musicale sur la perception du temps.

patience ….

prometteur, vivement la tournée

Peut-être le meilleur des trois...

Toujours la même originalité sur le plan musical, des textes finement ciselés par Ezra Koenig et quelques morceaux vraiment sublimes : Obvious Bicycle, Step (inspiré de Souls of Mischief), Diane Young...

Biographie

Formé(s) : 2006 à New York, NY

Genre : Alternative

Années d’activité : '00s, '10s

Les New-yorkais de Vampire Weekend qualifient leur style d'"Upper west side Soweto". C'est un mélange de rock indie intello avec des rythmes et des mélodies afro-pop joyeuses. Formé en 2006, le groupe commence par donner des concerts à l'Université de Columbia et pour des fêtes. La renommée de Vampire Weekend se répand, grâce à leur style et leurs textes uniques. Ils produisent eux-mêmes des maxis, enregistrés dans leurs dortoirs ou encore dans une grange familiale. En 2007, le...
Biographie complète