11 Morceaux, 46 minutes

TITRE DURÉE

Notes et avis

4.9 sur 5
24 notes
24 notes
Myself27 ,

Intime

Il n'y a rien à faire ! On y peut rien, J. J. Goldman est un surdoué de la musique... Les lives, les chansons depuis le début et encore mieux à chaque album sortis, nous montrent que Goldman est le meilleur. En passant est un album intime, plus centré sur un personnage à chaque chanson (sauf pour Juste quelques hommes qui a une musique exceptionelle). Bref, on aime les guitares acoustique, le son très proche de l'auditeur. Intime comme son nom l'indique.

Julien.E ,

L'un de mes albums préférés.

Un album très réussi de Jean Jacques Goldman que j'ai découvert à l'aube de mes 10 ans, c'est dire si j'étais jeune encore... Et pourtant voyez vous, la magie a opéré. J'ai toujours apprécié Goldman en tant qu'auteur compositeur à succès. Ses textes parfois tendres, parfois mélancoliques me séduisent encore et ne parlons pas de ses longues minutes instrumentales avant ou après certains titres qui se laissent écouter des heures tant la mélodie et l'orchestration sont réussis. Mention spéciale pour "On ira", chanson que je ne me lasse d'écouter, un petit bijou.
Merci Jean-Jacques.

Tujluz ,

un album qui fait vraiment du bien après Rouge et avant Chansons pour les pieds

après les deux albums Fredericks-Goldman-Jones, très chargés au niveau des voix et des instruments électroniques, celui-ci en solo, plus sobre et plus intimiste, avec des instruments plus accoustiques fait du bien, comme un retour aux sources de l'époque du deuxième album de JJG qui devait s'appeler Minoritaire.
"En passant" c'est 11 chansons réussies, dont la plus belle est selon moi "Juste quelques hommes", même si au niveau qualité toutes sont très bonnes et aucune ne se détache vraiment du lot comme sur d'autres albums. Cet album sent le temps qui passe (En passant), la briéveté de la vie et ce pourquoi il faut en profiter (On ira, Bonne idée), la rupture amoureuse (Quand tu danses, Sache que je), et il raconte des histoires (Le coureur, Tout était dit). Une ambiance est un peu rétro dans le bon sens du terme et fait de cet album selon moi le deuxième meilleur de JJG après Entre gris clair et gris foncé.

Plus de titres par Jean-Jacques Goldman

Vous aimerez peut-être aussi