6 Morceaux, 39 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

C’est avec ce premier album sorti en 1976, que le jeune Lyonnais, exilé en région parisienne, ouvrait les portes de la musique électroacoustique française. Jean-Michel Jarre venait alors se hisser à la hauteur des plus grands tels que Kraftwerk, Tangerine Dream, Vangelis et autre Klaus Schulze. Avec ses six mouvements déroulés comme autant d’épopées électro sensorielles, Oxygène nous emporte dans un fantastique voyage musical de près de quarante minutes, mélancolique et magnétique. Un voyage à parcourir d’un bout à l’autre, sans interruption, avec pour quatrième étape, « Oxygène Part IV », l’un des thèmes de la musique électronique les plus célèbres de l’histoire.

NOTES DES ÉDITEURS

C’est avec ce premier album sorti en 1976, que le jeune Lyonnais, exilé en région parisienne, ouvrait les portes de la musique électroacoustique française. Jean-Michel Jarre venait alors se hisser à la hauteur des plus grands tels que Kraftwerk, Tangerine Dream, Vangelis et autre Klaus Schulze. Avec ses six mouvements déroulés comme autant d’épopées électro sensorielles, Oxygène nous emporte dans un fantastique voyage musical de près de quarante minutes, mélancolique et magnétique. Un voyage à parcourir d’un bout à l’autre, sans interruption, avec pour quatrième étape, « Oxygène Part IV », l’un des thèmes de la musique électronique les plus célèbres de l’histoire.

TITRE DURÉE
7:39
7:46
3:16
4:06
10:16
6:35

À propos de : Jean-Michel Jarre

Reconnu comme premier ambassadeur de la communauté de la musique électronique européenne, le compositeur Jean Michel Jarre a fait accéder le synthétiseur à de nouveaux sommets de popularité dans les années 1970, gagnant au passage un statut de superstar internationale, renommée pour ses concerts spectacles éblouissants. Fils du célèbre compositeur Maurice Jarre, il est né le 24 août 1948, à Lyon (France) et a commencé à étudier le piano à l'âge de cinq ans. Jeune, il abandonne la musique classique et tombe amoureux du jazz, avant de former un groupe de rock appelé Mystère IV. Ses premières expériences en musique électroacoustique ont donné naissance à un single sorti en 1971, « La Cage », qui n’a pas été vraiment reconnu. ~ Jason Ankeny

Titres

Albums

Vidéos

D’autres utilisateurs ont aussi écouté