11 Morceaux, 42 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Le trio s’amuse avec riffs audacieux et synthés rétrofuturistes.

Masterisé pour iTunes

NOTES DES ÉDITEURS

Le trio s’amuse avec riffs audacieux et synthés rétrofuturistes.

Masterisé pour iTunes
TITRE DURÉE

Notes et avis

4.2 sur 5
5 notes
5 notes
Patoche127 ,

Pas si horrible que prévu

Jamais je n’avais eu aussi peur avant d’écouter un album !!!

N’ayant pas vraiment apprécié l’évolution de Muse et après avoir vu leurs deux premiers singles , je n’attendais strictement rien mais alors rien du tout de ce Simulation Theory.

Au final , l’ensemble est assez cohérent , ils sont partis très loin dans leur délire , mais ça s’écoute. On dirait du vieux Muse mais tout en expérimentant des trucs improbables .

À propos de : Muse

Trio britannique formé en 1994 autour de Matthew Bellamy (guitare, chant, claviers), Christopher Wolstenholme (basse) et Dominic Howard (batterie), Muse surgit à la fin des années 90 avec une recette mêlant emphase, technicité et le chant haut perché de Bellamy dans un contexte favorable suite au succès du OK Computer de Radiohead. Le premier opus du groupe, Showbiz, voit le jour en 1999 et marque des points grâce aux singles "Sunburn" et "Muscle Museum", mais ce sont ses successeurs Origin of Symmetry (2001) et Absolution (2003) qui en font l'un des nouveaux piliers de la scène anglaise, capable de réunir dans des stades des publics éloignés allant de la pop au rock progressif. En 2015, avec Drones, Muse livre le septième effort studio de sa carrière.

ORIGINE
Teignmouth, Devon, England
DATE DE FORMATION
1997

Titres

Albums

Vidéos