Push the Sky Away par Nick Cave & The Bad Seeds sur Apple Music

10 Morceaux

NOTES DES ÉDITEURS

L'Australien Nick Cave et ses comparses des Bad Seeds signent ici un quinzième opus qui fera date. Il s'agit en effet du premier album du collectif sans Mick Harvey, compagnon de route de Nick depuis ses débuts. Enregistré dans le Sud de la France, et produit par Nick Launay (Midnight Oil, Arcade Fire, Yeah Yeah Yeahs…), ce disque tranche donc avec les précédents, mais ravira néanmoins les fans, vu que l'on y trouve tout de même cette énergie et l'écriture poétique dont Nick s'est fait le spécialiste. La preuve dès le titre d'ouverture « We No Who U R ».

NOTES DES ÉDITEURS

L'Australien Nick Cave et ses comparses des Bad Seeds signent ici un quinzième opus qui fera date. Il s'agit en effet du premier album du collectif sans Mick Harvey, compagnon de route de Nick depuis ses débuts. Enregistré dans le Sud de la France, et produit par Nick Launay (Midnight Oil, Arcade Fire, Yeah Yeah Yeahs…), ce disque tranche donc avec les précédents, mais ravira néanmoins les fans, vu que l'on y trouve tout de même cette énergie et l'écriture poétique dont Nick s'est fait le spécialiste. La preuve dès le titre d'ouverture « We No Who U R ».

TITRE DURÉE
4:04
3:40
3:49
6:35
3:49
4:18
4:28
7:50
4:07
6:40

À propos de : Nick Cave & The Bad Seeds

Suite à la dissolution de The Birthday Party, formation australienne gothique culte, Nick Cave, son charismatique leader met sur pied un nouveau groupe, The Bad Seeds, composé de Mick Harvey (The Birthday Party), Barry Adamson (Magazine) et Blixa Bargeld (Einstürzende Neubauten) pour entamer une nouvelle page de son répertoire. Dès 1984, l'ensemble marque les esprits avec un premier album, From Her to Eternity, validant tout le potentiel littéraire et vocal de Cave et l'élégance et le savoir-faire du groupe. C'est dans cette configuration globale (Warren Ellis des Dirty Three remplacera Mick Harvey) que Cave signe l'essentiel de sa discographie, de l'épique Henry's Dream (1992) aux richesses d'Abattoir Blues (2004) via l'intemporel Let Love In (1994), en faisant l'un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus doués de la génération post-punk. ~ Olivier Duboc

Titres

Classement des albums

Classement des vidéos

D’autres utilisateurs ont aussi écouté