13 Morceaux, 1 heure 14 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Malgré cinq Grammy Awards, le succès planétaire du tube « Get Lucky » et les participations prestigieuses de Georgio Moroder, Nile Rodgers ou encore Pharell Williams, le quatrième album des Daft Punk est avant tout un vrai changement de style. En abandonnant la musique électronique qui l’avait rendu célèbre, le duo a renoué avec la science des musiciens de studio californiens des années 70, pour habiller leurs chansons comme plus personne ne le faisait depuis l’avènement des machines. Un retour vers le passé qui leur a valu de fournir la bande son de toute une époque.

NOTES DES ÉDITEURS

Malgré cinq Grammy Awards, le succès planétaire du tube « Get Lucky » et les participations prestigieuses de Georgio Moroder, Nile Rodgers ou encore Pharell Williams, le quatrième album des Daft Punk est avant tout un vrai changement de style. En abandonnant la musique électronique qui l’avait rendu célèbre, le duo a renoué avec la science des musiciens de studio californiens des années 70, pour habiller leurs chansons comme plus personne ne le faisait depuis l’avènement des machines. Un retour vers le passé qui leur a valu de fournir la bande son de toute une époque.

TITRE DURÉE

Plus de titres par Daft Punk

Vous aimerez peut-être aussi