iTunes

Ouverture de l’iTunes Store en cours…Si iTunes ne s’ouvre pas, cliquez sur l’icône de l’application iTunes dans votre Dock Mac ou sur votre bureau Windows.Progress Indicator
Ouverture de l’iBooks Store.Si iBooks ne s’ouvre pas, cliquez sur l’app iBooks dans votre Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

iTunes est introuvable sur votre ordinateur. Pour écouter des extraits et acheter des morceaux de « Ocean Rain (Expanded Version) » par Echo & The Bunnymen, téléchargez iTunes.

Vous avez déjà iTunes ? Cliquez sur « J’ai déjà iTunes » pour l’ouvrir dès maintenant.

I Have iTunes Téléchargement gratuit
iTunes pour Mac et PC

Ocean Rain (Expanded Version)

Echo & The Bunnymen

Ouvrez iTunes pour écouter des extraits, acheter et télécharger de la musique.

Avis sur l’album

Channeling the lessons of the experimental Porcupine into more conventional and simple structural parameters, Ocean Rain emerges as Echo & the Bunnymen's most beautiful and memorable effort. Ornamenting Ian McCulloch's most consistently strong collection of songs to date with subdued guitar textures, sweeping string arrangements, and hauntingly evocative production, the album is dramatic and majestic; "The Killing Moon," Ocean Rain's emotional centerpiece, remains the group's unrivalled pinnacle.

Avis des utilisateurs

Chef d'oeuvre méconnu

Voici l'exemple parfait du groupe culte resté sans succès...Cet album est à classer avec les meilleurs de The Cure ou New Order. The Killing Moon est sans doute une des plus belles chansons des années 80, mais le chanteur et parolier Ian McCulloch est un tel je m'en foutiste que le groupe n'a jamais su capitaliser le début de petit succès qu'il entrevoyait dans son Angleterre natale.
Après 3 albums de rock dépressif à guitares cristalines, Ocean Rain aurait dû être le disque de la consécration, comme The head on the door pour The Cure, auquel on a souvent comparé Echo. Mais rien n'est arrivé, et l'album suivant - à moitié raté - et la disparition du batteur Pete de Freitas en 89 n'ont fait que précipiter la fin du groupe. Après une carrière solo plutôt intéressante, Ian McCulloch a reformé Echo & the Bunnymen avec le guitariste originel Will Sergent, mais leur musique s'est singulièrement rapprochée d'Oasis, perdant ainsi toute sa finesse et son attrait.

Très bon

Avis partagé avec le seul et unique autre rédigé précedemment, Echo & The Bunnymen est un groupe culte aux sons envoutants et prenants, dommage en effet que le succés mérité ne fut pas au rendez-vous..

Biographie

Formé(s) : septembre 1978 à Liverpool, England

Genre : Rock

Années d’activité : '70s, '80s, '90s, '00s, '10s

Echo & the Bunnymen's dark, swirling fusion of gloomy post-punk and Doors-inspired psychedelia brought the group a handful of British hits in the early '80s, while attracting a cult following in the United States. The Bunnymen grew out of the Crucial Three, a late-'70s trio featuring vocalist Ian McCulloch, Pete Wylie, and Julian Cope. Cope and Wylie left the group by the end of 1977, forming the Teardrop Explodes and Wah!, respectively. McCulloch met guitarist Will Sergeant in the summer of...
Biographie complète