12 Morceaux, 43 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

La pop électro ambitieuse de The Dø avait séduit avec deux albums à succès populaire et critique. En n’étant plus un couple, mais toujours un duo, le groupe franco-finlandais n’a pas pour autant perdu l’inspiration. Elle est plus directe, peut-être moins aventureuse dans la multiplication des instruments, mais en domestiquant les synthés, en utilisant ces sons mis à la portée de tous les utilisateurs des machines, The Dø démontre de façon lumineuse que l’excellence est dans leurs gènes. Avec des tubes comme « Despair, Hangover & Ecstasy », et une Victoire de la Musique, The Dø reste parmi ce qui se fait de plus original en France.

NOTES DES ÉDITEURS

La pop électro ambitieuse de The Dø avait séduit avec deux albums à succès populaire et critique. En n’étant plus un couple, mais toujours un duo, le groupe franco-finlandais n’a pas pour autant perdu l’inspiration. Elle est plus directe, peut-être moins aventureuse dans la multiplication des instruments, mais en domestiquant les synthés, en utilisant ces sons mis à la portée de tous les utilisateurs des machines, The Dø démontre de façon lumineuse que l’excellence est dans leurs gènes. Avec des tubes comme « Despair, Hangover & Ecstasy », et une Victoire de la Musique, The Dø reste parmi ce qui se fait de plus original en France.

TITRE DURÉE

Plus de titres par The Dø

Vous aimerez peut-être aussi