11 Morceaux, 49 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

La vague trip-hop déferle sur le monde en 1994. Venu de Bristol, Portishead sort un premier album qui fera date. Sur des compositions souvent sombres mêlant beats hip-hop, jazz, soul et électro, la voix à fleur de peau de Beth Gibbons fait des miracles et suscite l'émotion. Énorme succès outre-Manche, l'album gagnera le prestigieux Mercury Prize en 1995.

NOTES DES ÉDITEURS

La vague trip-hop déferle sur le monde en 1994. Venu de Bristol, Portishead sort un premier album qui fera date. Sur des compositions souvent sombres mêlant beats hip-hop, jazz, soul et électro, la voix à fleur de peau de Beth Gibbons fait des miracles et suscite l'émotion. Énorme succès outre-Manche, l'album gagnera le prestigieux Mercury Prize en 1995.

TITRE DURÉE

À propos de : Portishead

Si Portishead n'a pas inventé le trip-hop, ils ont été parmi les premiers à le rendre populaire, notamment aux États-Unis. S'inspirant des beats lents et élastiques qui dominaient l'album Blue Lines de Massive Attack et ajoutant des éléments de cool jazz, d'acid house et de musiques de film, Portishead crée un son atmosphérique, à la fois sombre et séduisant. Le groupe, moins avant-gardiste que Tricky et moins attaché aux influences dance que Massive Attack, écrit des chansons pop pseudo-cabaret suggestives qui renversent les structures conventionnelles avec des productions expérimentales et des rythmes de trip-hop. Portishead a ainsi conquis un vaste public. ~ Stephen Thomas Erlewine

ORIGINE
Bristol, England
DATE DE FORMATION
1991

Titres

Albums

Vidéos

D’autres utilisateurs ont aussi écouté