8 Morceaux, 50 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Depuis le milieu des années 90, Ludovic Navarre alias St Germain incarne à merveille la fusion réussie de la house et du jazz. Pour une nouvelle génération avide de métissages musicaux, le producteur parisien livre un opus éponyme, son troisième après Boulevard (1995) et Tourist (2000). À la rencontre de l’acid-jazz, du blues et de la musique africaine, l’artiste se lance et nous entraîne dans une épopée électro inédite, comme en témoigne le morceau « Real Blues » où la voix samplée du légendaire bluesman Lightnin’ Hopkins brille de mille feux.

NOTES DES ÉDITEURS

Depuis le milieu des années 90, Ludovic Navarre alias St Germain incarne à merveille la fusion réussie de la house et du jazz. Pour une nouvelle génération avide de métissages musicaux, le producteur parisien livre un opus éponyme, son troisième après Boulevard (1995) et Tourist (2000). À la rencontre de l’acid-jazz, du blues et de la musique africaine, l’artiste se lance et nous entraîne dans une épopée électro inédite, comme en témoigne le morceau « Real Blues » où la voix samplée du légendaire bluesman Lightnin’ Hopkins brille de mille feux.

TITRE DURÉE

À propos de : St Germain

Dépositaire d'une fusion unique entre jazz et house music, Ludovic Navarre entame sa carrière musicale dans les années 90 sous divers pseudonymes dont Deepside, Subsystem ou Modus Vivendi avant de livrer Boulevard en 1995, premier effort sous l'alias St Germain pour le label F-Com de Laurent Garnier. Si sa fusion opère déjà auprès du public electro, c'est son second effort, Tourist, paru en 2000, qui l'impose auprès d'un bien plus large public, notamment grâce aux singles "Rose Rouge" citant le "Take Five" de Dave Brubeck et "Sure Thing" dans lequel il convie Muddy Waters et John Lee Hooker sur un beat issu du "100% Pure Poison" de Windy C. Les fans doivent pourtant attendre quinze longues années avant de goûter au troisième opus éponyme de St Germain, paru en 2015.

VILLE DE NAISSANCE
Paris, France

Titres

Albums

Vidéos

D’autres utilisateurs ont aussi écouté