iTunes

Ouverture de l’iTunes Store en cours…Si iTunes ne s’ouvre pas, cliquez sur l’icône de l’application iTunes dans votre Dock Mac ou sur votre bureau Windows.Progress Indicator
Ouverture de l’iBooks Store.Si iBooks ne s’ouvre pas, cliquez sur l’app iBooks dans votre Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

iTunes est introuvable sur votre ordinateur. Pour écouter des extraits et acheter des morceaux de « Ritual » par White Lies, téléchargez iTunes.

Vous avez déjà iTunes ? Cliquez sur « J’ai déjà iTunes » pour l’ouvrir dès maintenant.

I Have iTunes Téléchargement gratuit
iTunes pour Mac et PC

Ritual

White Lies

Ouvrez iTunes pour écouter des extraits, acheter et télécharger de la musique.

Avis des utilisateurs

Très bon album!

Un très bon album, une fois de plus! Dans la lignée du précédent, avec quelques nuances "pop/new wave" moins marquées par rapport au premier. N'en déplaise à certains aigris, ici, qui se sont fait un point d'honneur à démonter ce groupe (et tout les récents par la même occasion, en prétextant que : "avant c'était bigrement mieux; et de toute façon, si vous aimez, vous n'y connaissez absolument rien, c'est évident!") depuis le début (sans avoir écouté l'album en entier, ça va de soi) et en déversant leur logorrhée navrante et pathétique sur iTunes pour espérer dissuader les gens d'écouter ou même d'acheter. Au passage, les arguments bien tristes avancés précédemment (l'auteur se reconnaitra) en comparant tel ou tel groupe, sont d'une nullité affligeante, proche du degré 0 et digne d'une cours d'école de CM2. Preuve qu'il reste encore, pour certains, un long très long chemin (voir impossible, vu le niveau) à faire pour rester objectif et rester dans la demi-mesure. C'est à se demander si ces gens écoutent réellement de la musique, tant les aberrations prononcées et les fautes de connaissances musicales sont certaines. Pourquoi tout ceci? Pourquoi ce fiel? Mystère...mais si vous n'aimez pas, n'en dégoûtez pas les autres, (sans arguments valables et compréhensibles), qui aimeraient, eux, découvrir ce groupe qui n'est pas plus "horrible" qu'un autre.

Enormissime

Très bon album. White lies est bien de retour!!

Plus gros plus fort

Après un premier album sympathique mais inégal, White lies revient en force dans la même veine 80's electro rock new wave mais avec des compos plus accrocheuses et un son mode CinémaScope. Le résultat fracasse et on reste sur place devant la puissance de Is Love, Stranger, Peace and quiet et son outro fabuleuse, the power and glory et son crescendo ou Bad Love et son refrain pompier made in stadium. Du gros, du lourd, on n'est pas dans la pop intimiste de chambre, c'est clair, Mais c'est assumé et assurément qualitatif, à mi chemin entre Hurts et Interpol, c'est du sérieux.

Biographies

Formé(s) : 2004 à London, England

Genre : Alternative

Années d’activité : '00s, '10s

A dark-edged trio hailing from London, White Lies take sonic cues from the likes of Joy Division, the Teardrop Explodes, and Echo & the Bunnymen. Indeed, the three musicians are so committed to the U.K.'s post-punk scene that they signed with Fiction Records, a Polydor imprint best known for its '80s releases by the Cure and the Associates. While attending school in West London, singer/guitarist Harry McVeigh, bassist/lyricist Charles Cave, and drummer/keyboardist Jack Lawrence-Brown formed the...
Biographie complète