16 Morceaux, 56 minutes

NOTES DES ÉDITEURS

Ce premier album donne le ton d’une pop contrastée, navigant entre enthousiasme et ironie, minimalisme et exubérance, candeur et maturité. Celle qui, à douze ans déjà, rejoignait une grande maison de disque, a su déjouer les pièges d’une célébrité précoce pour s’affirmer, cinq ans plus tard, comme une auteure-compositrice à part entière. Dans des ambiances épurées, aux rythmes songeurs et aux chœurs planants, la jeune Néo-Zélandaise raconte son désir d’évasion et les espoirs de sa génération.

NOTES DES ÉDITEURS

Ce premier album donne le ton d’une pop contrastée, navigant entre enthousiasme et ironie, minimalisme et exubérance, candeur et maturité. Celle qui, à douze ans déjà, rejoignait une grande maison de disque, a su déjouer les pièges d’une célébrité précoce pour s’affirmer, cinq ans plus tard, comme une auteure-compositrice à part entière. Dans des ambiances épurées, aux rythmes songeurs et aux chœurs planants, la jeune Néo-Zélandaise raconte son désir d’évasion et les espoirs de sa génération.

TITRE DURÉE

À propos de : Lorde

Entre indie pop de chambre et electro-rock taillé pour les clubs, le mélange proposé par Lorde (née Ella Yelich-O'Connor en Nouvelle-Zélande en 1996) lui vaut de devenir une sensation sur la toile dès l'âge de 16 ans grâce à son titre "Royals" dépassant les 750 000 vues sur YouTube. Sa carrière discographique débute en 2013 avec le maxi The Love Club, numéro un en Nouvelle-Zélande et en Australie, générant une attente considérable pour son premier album. Ce dernier voit le jour à la fin de la même année sous le titre Pure Heroine et bénéficiant des travaux de Joel Little à la production. ~ James Christopher Monger

VILLE DE NAISSANCE
Auckland, New Zealand
DATE DE NAISSANCE
7 novembre 1996

Titres

Albums

Vidéos

D’autres utilisateurs ont aussi écouté