iTunes

Ouverture de l’iTunes Store en cours…Si iTunes ne s’ouvre pas, cliquez sur l’icône de l’application iTunes dans votre Dock Mac ou sur votre bureau Windows.Progress Indicator
Ouverture de l’iBooks Store.Si iBooks ne s’ouvre pas, cliquez sur l’app iBooks dans votre Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

iTunes est introuvable sur votre ordinateur. Pour écouter des extraits et acheter des morceaux de « Into the Black » par Richie Kotzen, téléchargez iTunes.

Vous avez déjà iTunes ? Cliquez sur « J’ai déjà iTunes » pour l’ouvrir dès maintenant.

I Have iTunes Téléchargement gratuit
iTunes pour Mac et PC

Into the Black

Richie Kotzen

Ouvrez iTunes pour écouter des extraits, acheter et télécharger de la musique.

Avis des utilisateurs

Du grand Richie....

Album chargé en émotion.... Surtout ne pas s'arreter à la première écoute ! Du gros son, écoutez la fin de l'extrait de "You Can't Save Me...." ça vous donnera le ton ! Devenu un grand classique pour moi. Du grand art... Et un artiste.... Un grand Artiste malheureusement peu connu en France... Je suis étonné d'être le premier à laisser un commentaire !!

Que du bon

Quasimment rien à jeter. Vraiment super achat.

Biographies

Né(e) : 3 février 1970 à Reading, PA

Genre : Rock

Années d’activité : '80s, '90s, '00s

Guitar virtuoso Richie Kotzen burst onto the heavy metal scene as a teenager with a lightning-fast guitar technique. After recording three albums for the Shrapnel label — including his 1989 self-titled debut, the following year's Fever Dream, and 1991's Electric Joy — he was recruited into the party-metal group Poison to replace C.C. DeVille, who was forced out of the band due to his substance abuse problems. Kotzen recorded 1993's Native Tongue with the group, and the album showcased...
Biographie complète

D’autres ont aussi acheté

Into the Black, Richie Kotzen
Afficher sur iTunes

Note

Nous n’avons pas reçu suffisamment de notes pour afficher la moyenne de cet article.

Précurseurs

Ses contemporains