• 0,99 €

Description de l’éditeur

En mars 1941, l’auteur arrive à Berlin, employé à l’usine de transformateurs AEG. D’abord affecté à des tâches lourdes dans l’atelier de galvanisation, il se voit ensuite muté comme magasinier et porteur de pièces dans l’atelier DS-1 en raison de sa bonne maîtrise de la langue allemande. Cette fonction lui permet de circuler dans différents ateliers de l’usine sans éveiller de soupçons. Il fait la connaissance de nombreux ouvriers dont un tiers d’étrangers. Il gagne petit à petit la confiance de Josif Gnat de Trebnitz, de l’Italien Mario et du Français Jospeh, ainsi que de Friedrich Murawske, magasinier de l’atelier DS-3. Peu après son arrivée à Berlin, l’auteur dépose au consulat soviétique une demande de retour au pays. N’ayant pas de passeport letton, il joint à sa demande ses papiers de brigadiste. Les fonctionnaires du consulat lui promettent de l’aider, mais entre-temps l’Allemagne attaque l’Union soviétique et les diplomates soviétiques sont évacués. Par l’entremise de Friedrich, l’auteur s’implique dans l’organisation clandestine « Innere Front » qui diffuse des tracts et un journal du même nom. L’agent de liaison de cette organisation s’appelle Otto Grabowski. Ce dernier charge l’auteur de militer parmi les étrangers. Dans le cadre de sa mission, l’auteur noue des contacts dans les camps d’ouvriers venus de l’est, les aide à créer des comités et des groupes de sabotage, rédige un appel qui sera reproduit sous la presse rotative de Max, le frère d’Otto. Ce tract est distribué dans les camps. Otto sera remplacé par l’agent de liaison Herbert Grasse. L’auteur écrit alors un appel, Il y aura un deuxième front ! dont la diffusion est empêchée par l’arrestation de Herbert. Profitant d’un congé annuel de dix jours auquel il a droit, l’auteur se rend à Paris en août 1943 pour échapper à l’arrestation.

GENRE
Biographies et mémoires
SORTIE
2014
15 juillet
LANGUE
FR
Français
LONGUEUR
120
Pages
ÉDITEUR
T&V Media
TAILLE
23.9
Mo

Plus de livres par Alexis Kotchetkov