iTunes

Ouverture de l’iTunes Store en cours…Si iTunes ne s’ouvre pas, cliquez sur l’icône de l’application iTunes dans votre Dock Mac ou sur votre bureau Windows.Progress Indicator
Ouverture de l’iBooks Store.Si iBooks ne s’ouvre pas, cliquez sur l’app iBooks dans votre Dock.Progress Indicator
iTunes

iTunes is the world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

iTunes est introuvable sur votre ordinateur. Pour voir un extrait, acheter ou louer des séries TV, téléchargez iTunes maintenant.

Vous avez déjà iTunes ? Cliquez sur « J’ai déjà iTunes » pour l’ouvrir dès maintenant.

I Have iTunes Téléchargement gratuit

Sherlock, Saison 1 (VOST)HDTout public

Ouvrez iTunes pour voir un extrait, acheter ou louer des séries TV.

Description

Sherlock Holmes a toujours été un homme moderne, seul le monde a vieilli. Le voici de retour, fidèle à lui-même: caustique, très actuel et imprévisible. Une rencontre fortuite amène le soldat John Watson à faire sa connaissance. À l'évidence, tout oppose ces deux hommes, mais l'intelligence de Sherlock et le pragmatisme de Watson forgent une alliance inaltérable.

Avis des utilisateurs

Enfin !

Enfin Sherlock en vost ! Merci ITunes !
La série indispensable, vraiment. Si vous ne connaissez pas, filez, c'est une valeur sûre ! Le personnage de Sherlock est parfaitement adapté, et merveilleusement interprété par cet espèce de demi-dieu qu'est Benedict Cumberbatch...

Dull, boring,prédictible,complétement raté

C'est bien pire que ce que je craignais - mal écrit, mal joué, et des intrigues lentes et ennuyeuses; le contraire des vraies histoires de conan doyle;..

Sherlock

Tout lr monde ux abris, une vraie catastrophe !
Rien à retenir de ce grossier plagiat à visée mercantile et alimentaire. Rien de commun avec l'oevre magistrale de Sir Conan. On peut aussi imaginer "le christ chez les ch’timis". Le personnage principal est un stéréotype méprisant, imbu de lui-même et sans nulle éducation.
Je passe les autres fautes de mise-en-cène, scénario, décors ...etc. Une telle horreur devrait faire l'objet d'une censure. Après 18 minutes de souffrance, je n'ai pu poursuivre. On ne m'y prendra plus.